Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

BIENVENUE

Bienvenue

sur le site de

 

LA PAROISSE

CATHOLIQUE

SAINT NICOLAS

 
20 av Prince de Galles

06400 CANNES

 
TEL. 04 97 06 16 70

stnicolasinfos@gmail.com

 

 

icone avec traduction

 

 

 

logo_st_nicolas_officiel.jpg

 

 

 

 

Mode d'emploi du nouveau site :

> Pour accéder aux horaires de messes, permanences, etc, cliquez sur le bouton "Horaires"

> Pour accéder aux derniers articles publiés, cliquez sur "vie de la paroisse" !

> Pour accéder aux informations concernant des mouvements, services, demandes de sacrements... cliquez sur "infos pratiques"

Recherche

AIDEZ LA PAROISSE

logo-denier.gif

Le Denier de l'Eglise

 

 

renovation ndpins-copie-1

ND des PINS

 

 

Soutenenez la rénovation de vos églises,

faites un don pour travaux.

 

renovation-prado-copie-1.jpg

SC du PRADO

Articles Récents

/ / /

 Ce sacrement est le signe de l'amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l'Amour infini de Dieu sera toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la reconciliation avec Dieu et avec nos frères. Le pardon de Dieu est exprimé par le prêtre. - Des prêtres sont disponibles pour le sacrement de réconciliation dans toutes les paroisses, sanctuaires, monastères. On se confesse habituellement au moins une fois par mois, ou au besoin.

Le sacrement dans lequel le Christ continue d'exercer son miséricordieux pardon dans la personne qui agit en son non - un prêtre catholique, porte des noms différents: confession, pénitence, réconciliation. Confession, parce que c'est l'aveu sincère des péchés commis; pénitence, en ce qu'il dénote un changement; réconciliation, parce que par le sacrement un pénitent se réconcilie avec Dieu, son Église et toute l'humanité. Il est étroitement lié à l'Eucharistie, parce que le pardon du Christ nous vient des mérites de sa mort - la mort même que nous célébrons dans l'Eucharistie.

Que chaque fidèle profite de l'invitation du Christ à le rencontrer personnellement dans son sacrement de réconciliation et de le faire fréquemment et régulièrement, car la confession fréquente " augmente la vraie connaissance de soi, favorise l'humilité chrétienne, tend à déraciner les mauvaises habitudes, combat la négligence et la tiédeur, purifie la conscience, fortifie la volonté, se prête à la direction spirituelle, et par l'effet propre de sacrement, augmente la grâce." (Encyclique Mystici Corporis 87 Pie XII) En faisant l'expérience des bienfaits du sacrement de réconciliation des fidèles seront encouragés à les partager en invitant les gens à la confession.

C'est ce qui résulte aussi de la doctrine erronée d'après laquelle il ne faut pas faire tant de cas de la confession fréquente des fautes vénielles, puisqu'elle le cède en valeur à cette confession générale que l'Epouse du Christ, avec ceux de ses enfants qui lui sont unis dans le Seigneur, fait tous les jours par ses prêtres avant de monter à l'autel. Il est vrai qu'il est plusieurs façons, toutes très louables, comme vous le savez, Vénérables Frères, d'effacer ces fautes; mais pour avancer avec une ardeur croissante dans le chemin de la vertu, Nous tenons à recommander vivement ce pieux usage introduit par l'Eglise sous l'impulsion du Saint-Esprit, de la confession fréquente, qui augmente la vraie connaissance de soi, favorise l'humilité chrétienne, tend à déraciner les mauvaises habitudes, combat la négligence spirituelle et la tiédeur, purifie la conscience, fortifie la volonté, se prête à la direction spirituelle, et, par l'effet propre du sacrement, augmente la grâce. Que ceux donc qui diminuent l'estime de la confession fréquente parmi le jeune clergé sachent qu'ils font là une oeuvre contraire à l'Esprit du Christ et très funeste au Corps mystique de notre Sauveur. Encyclique Mystici Corporis 87, Pie XII

 

 

Pour consulter les horaires de permamences de prêtres : pages HORAIRES

Partager cette page

Repost 0
Published by